Première séance, des regards intrigués et fuyants, des jambes qui se balancent, des bras croisés. J’explique alors mon approche axée sur la corporalité avant tout, avec pour seul objectif adoucir notre quotidien par de petits exercices tout simples, à intégrer comme un jeu, pour s’amuser avec son corps et son mental.


Après trois respirations profondes nous fermons les yeux, première sensation de bien-être

CHUT… Nous sommes occupés à Vivre…

Ils ont imaginé des univers fabuleux, des plages et des lieux qui n’existent que pour eux. Ils apprennent la visualisation utile à leur concentration, les postures qui les apaisent… Ils acquièrent à chaque séance un peu plus d’assurance et de confiance en eux.


Nos collégiens prennent le temps d’écouter leur cœur et les émotions.


Aujourd’hui, quelques collèges ouvrent leurs portes à la sophrologie pour leurs élèves. Leur objectif ? Accompagner ces élèves dans la difficulté de la gestion des émotions, la concentration ou encore pour la préparation au brevet. Voilà ce que le collège Arthur Chaussy de Brie comte Robert (77) et le collège Les Cités Unis de Combs La Ville (77) ont proposé à ses étudiants. Merci aux personnes qui ont cru en eux.


REUSSIR tous ensemble c’est une VICTOIRE partagée, un réel BONHEUR…


Témoignages :

  • « A la maison, je m’énerve moins vite, et ça se passe mieux avec mes parents » dit Erwan
  • « Je me concentre plus en cours et mes notes sont meilleures » dit Louna
  • « Je ne réponds plus aux profs, je me sens plus calme » dit Paulline
  • « Les exercices m’ont aidé à me sentir moins stressé pour les examens du brevet » dit Marine


Après quelques séances, les élèves deviennent de plus en plus à l’écoute de leurs sensations. La relaxation et la dynamique du corps les séduisent complètement. Ils deviennent de plus en plus curieux de chaque exercice proposé.



L’objectif est atteint !


A travers la sophrologie, cette science qui multiplie les techniques et décuple les bienfaits de bien être, nos enfants découvrent une nouvelle approche pour grandir plus sereinement.


Maud Hommet